Gilles Ragon étudie le chant auprès de Nicolaï Gedda et Gary Magby. C’est avec la musique ancienne et baroque qu’il débute sa carrière en 1984, interprétant et enregistrant Médée de Marc-Antoine Charpentier et Atys de Lully sous la direction de William Christie, Alcyone de Marin Marais, Platée de Jean-Philippe Rameau avec Marc Minkowski, Alceste de Lully etPlatée dirigé par Jean-Claude Malgoire ou bien encore Armide de Lully avec Philippe Herreweghe.
Curieux et soucieux de mélanger les styles et les genres Gilles Ragon a progressivement orienté l’évolution de sa voix du répertoire baroque vers Mozart, et interprète maintenant avec la même aisance les répertoires du XIXème siècle et contemporain :
c’est ainsi qu’on l’entend dans les rôles de Vincent du Mireille de Gounod, le Chevalier Des Grieux dans Manon de Massenet, le rôle titre dans Werther du même compositeur, Gérald dans Lakmé de Léo Delibes avec Nathalie Dessay, la Damnation de Faust de Berlioz avec Anna Caterina Antonnaci, Hoffmann des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Raoul de Nangis des Huguenots de Meyerbeer à Liège ainsi que dans Benédict dans Béatrice et Bénédict de Berlioz à Bordeaux et Strasbourg, Julien dans Louise de Charpentier à Marseille aux cotés de José Van Dam et Nadine Denize, Don José dans Carmen, Pelléas dans Pelléas et Mélisande ...
Avec Mime dans Siegfried à Wiesbaden deux saisons consécutives (2005-2006) il aborde son premier rôle du répertoire wagnérien. Suivrons Matteo dans Arabella de Richard Strauss au Capitole de Toulouse et à l’opéra de Liège, Elektra, Tannhäuser dans Tannhäuser au grand théâtre de Bordeaux, Erik du Vaisseau Fantôme
Pour la musique de notre temps, Gilles Ragon à créé de Philippe Fénelon, Les Rois à Bordeaux et Faust à Toulouse, Vanessa de Samuel Barber à Metz et Kullervo de Aulis à Sallinen à Nantes. Il chante également Lulu (le peintre) etWozzeck (Andres, Hauptmann) de Berg, The Rake’s progress de Stravinsky, sans oublier The Turn of the Screw, The Rape of Lucretia, A Midsummernight’s Dream, Peter Grimes…de Benjamin Britten.
Depuis 1993, avec le pianiste Jean-Louis Haguenauer, il interprète Lied et mélodie française (récitals au Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau, à la BNF, aux Flâneries musicales de Reims, à Los Angeles, Midis du Capitole et Studio Bastille, Tourcoing, Vichy, Sceaux…) Sa discographie comporte maintenant plus d'une cinquantaine d'oeuvre allant du répertoire baroque jusqu'au répertoire contemporain le dernier à paraitre en novembre 2014 sera l'intégrale des Mélodies de Debussy chez Lydia digital.
Parmi ses projets : La Damnation de Faust de Berlioz à l’Opéra de Bienne mais aussi Jason dans Médée de Cherubini à l'opéra de Ulm, Il Prigioniero de Luigi Dallapiccola, La Belle Hélène d'Offenbach au théâtre du châtelet...
Il est depuis janvier 2014 directeur artistique de l'Ensemble Vocal et instrumental de Nantes.