Georges Pludermacher

Piano

Associant aux qualités d’un virtuose prestigieux, les audaces d’un interprète souvent original et exigeant, Georges PLUDERMACHER est un pianiste unanimement reconnu.Le jeune pianiste PLUDERMACHER a trois ans lorsqu’il débute le piano, onze ans lorsqu’il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris pour y suivre l’enseignement de Lucette DESCAVES, Jacques FÉVRIER puis Geneviève JOY et Henriette PUIG.Aux nombreux Premiers Prix qu’il obtient, vont se succéder les récompenses internationales : Seconds Prix des Concours Vianna da Mota et Leeds et surtout, en 1979, unique prix du Concours Géza Anda. Rapidement sa carrière de soliste le conduit à se produire sous la direction de chefs prestigieux tels Sir Georg SOLTI (Chicago Symphony), Christophe von DOHNANNYI (Orchestre National de France), Pierre BOULEZ (à la tête de la Sinfonietta de Londres).
Homme de croisades, ardent défenseur de la musique de notre temps, il a créé de nombreuses partitions telles que, en 1967,Archipel Ide Boucourechliev,Synaphaide Xenakis en 1971. Ila réalisé une version pour piano seul du Sacre du Printemps de Stravinsky. Georges Pludermacher a longtemps été professeur au Conservatoire National Supérieur de musique deParis (CNSM).
D’autre part, il affectionne la musique de chambre, dont il avoue s’être particulièrement nourri, notamment au contact des violonistes Christian FERRAS, Ivry GITLIS, et de son maître incontesté, le grand Nathan MILSTEIN. Avec le trio Pasquier, le Quatuor Amadeus et les partenaires émérites que sont Ernst HÄFFLIGER (cycles de SCHUBERT, SCHUMANN et SCHÖNBERG), Michel PORTAL, Youri BASHMET, et Jean-François HEISSER, Georges PLUDERMACHER poursuit aujourd’hui une fructueuse collaboration.
Invité régulièrement dans les plus grands Festivals en France comme à l’étranger, Georges PLUDERMACHER s’illustre dans un répertoire diversifié qui lui permet de concilier son goût du défit et son amour du secret. En effet, loin de se dérober aux gageures de l’interprétation, il est l’homme de relectures personnelles et novatrices des œuvres de référence - intégrales des sonates de Mozart et de Schubert - mais aussi celui qui privilégie l’intériorité et la concentration. Ainsi ses Etudes de Debussy, marquée du triple sceau Monde de la Musique, Diapason, Grand Prix de l’Académie du Disque, ou bien encore ses Variations Diabelli de Beethoven, Grand Prix de l’Académie Charles CROS, témoignent-elles de cette prédilection. Invité du festival des «Flâneries Musicales d’Eté de Reims», Georges Pludermacher y a enregistré très régulièrement des disques en concert pour TRANSART LIVE.